Skip to main content

MALADIE PARODONTALE – PRÉVENTION ET TRAITEMENT

Les soins buccodentaires quotidiens efficaces peuvent aider à prévenir la gingivite, la forme la plus précoce de maladie des gencives (ou maladie parodontale). Il en va de même pour les visites régulières chez le dentiste pour obtenir un nettoyage professionnel des dents. Mais si la plaque s'est accumulée pour former du tartre sur les dents, cela peut entraîner une inflammation, un décollement et une récession des gencives. Il peut en résulter un diagnostic de parodontite (le stade le plus grave et irréversible de la maladie parodontale), nécessitant un traitement chez un parodontiste.

Santé buccodentaire quotidienne

Si vos soins buccodentaires quotidiens à la maison n'éliminent pas efficacement la plaque sur la surface de vos dents, vous pourriez être à risque de maladie parodontale. L'emploi deux fois par jour d'un rince-bouche antiseptique comme LISTERINE® est un bon complément au brossage des dents deux fois par jour et au passage de la soie dentaire une fois par jour.

Visites chez le dentiste

Allez-vous chez le dentiste tous les six mois? Subissez-vous un examen et un nettoyage réguliers pour éliminer l'accumulation de plaque dentaire et le tartre, le cas échéant? Si oui, vous faites beaucoup pour réduire votre susceptibilité à la maladie parodontale.

Généraliste ou spécialiste?

Le parodontiste est spécialisé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies des gencives. Considérez un dentiste généraliste comme un médecin généraliste de la bouche et un parodontiste comme quelqu'un qui se concentre sur les gencives et les os qui soutiennent les dents.

Traitement de la maladie parodontale avancée

La maladie parodontale avancée nécessite un traitement intensif. Des méthodes de nettoyage en profondeur (détartrage et surfaçage radiculaire) sont généralement nécessaires. Le processus d'élimination de la plaque et du tartre sous la gencive s'appelle le détartrage. Le surfaçage radiculaire consiste à lisser la racine d'une dent pour encourager son rattachement aux tissus gingivaux. La chirurgie gingivale peut également être nécessaire si la maladie parodontale est suffisamment avancée.